Il y a du changement avec la loi Pacte

La loi Pacte a finalement été validée définitivement le 11 avril 2019. Cela va avoir un impact négatif pour les métiers du chiffre tel que les commissaires aux comptes. Mais je n’en parlerai pas car ce n’est pas l’objet de ce blog.

Mais la loi apporte aussi quelques nouveautés qui concernent le PEA qui ont pour objectif de rendre ce compte plus attractif.

Nous avions le PEA et le PEA-PME. Il y désormais un nouvel arrivant : le PEA jeunes.

Ce compte, reversé aux jeunes de 18 à 25 ans qui sont encore rattachés au foyer fiscal de leurs parents, a pour objectif de les familiariser avec l’investissement.

Il fonctionne exactement comme le PEA classique sauf le plafond qui est différent et si vient réduire celui des parents. Il est de 20k et sera revu à la hausse lorsque les jeunes prendront leur envol.

Le retraits pour les PEA de moins de 5 ans sont moins pénalisés.

Désormais seule la flat taxe est appliquée. Pour les novices, il s’agit du prélèvement forfaitaire unique (PFU).

Cela revient donc à une déclaration de 30% contre 39.7% pour les comptes de moins de 2 ans et 36.2% pour les comptes de plus de 2 ans.

Passé les 5 ans, plus de clôture et ce n’est pas tout !

Pour les comptes de 5 à 8 ans, les comptes ne seront plus clôturés et pourront encore être utilisés mais plus de dépôts.

Grosse nouveauté : les comptes qui ont plus de 8 ans pourront de nouveau alimenter le compte ! Ils seront donc libres de déposer et retirer de l’argent avec toujours uniquement les prélèvements sociaux à déclarer.

Il y a aussi des améliorations du côté du PEA-PME mais je n’en dirait pas plus car cela ne me concerne pas.

N'hésitez pas à donner votre avis