Trader niveau 2 : rétrospective de la semaine 10 (2019)

Depuis dimanche dernier, je suis passé au niveau supérieur concernant mon portefeuille CT. J’ai vidé le contenu de mon portefeuille
Degiro. J’ai ensuite ouvert un compte chez un autre broker : IG

Je commence à être plutôt bon et, à la recherche de performance, je me suis laissé tenter par le CFD (Contrat sur la différence). Sur les marchés financiers, c’est un contrat entre un client et son courtier où l’une des parties est « acheteuse » et l’autre « vendeuse », stipulant que l’acheteur encaissera ou décaissera la différence entre le prix de l’actif au moment de sa vente et son prix au moment de l’exécution du contrat. Si la différence est négative, c’est alors le vendeur qui encaisse cette différence.

En réalité, ce qui change réellement avec les actions classiques, c’est la présence d’effets de leviers qui permettent de gagner (ou de perdre) des sommes importantes.

J’ai vraiment l’impression d’être revenu à l’époque où je débutais en bourse.

Je pensais pourquoi appliquer directement mes acquis et j’ai donc foncé tête baissée. Ce fut une belle erreur de croire que ce serait pareil !

J’ai perdu énormément d’argent à acheter à tout va, surveiller mes titres toutes les 5 minutes et acheter sans aucun plan pour tenter de sécuriser le moindre centime. Il faut l’avouer que ce qui n’a pas aidé, c’est que j’ai désormais accès à la version complète de ProRealTime qui prend en charge le temps réel. En tant que trader c’est une fonction indispensable. L’échelle de temps était donc sur 5 minutes ce qui me poussait régulièrement à vouloir savoir ce qu’il en est de mes trade.

L’unité de temps doit être fonction de l’emploi du temps de chacun.

Je ne veux pas faire la même erreur que lorsque j’ai commencé. Je ne veux pas arriver à 0 avant même d’avoir vraiment eu le temps de dire « ouf ». Fort heureusement, j’ai ouvert les yeux rapidement en me rendant compte que faire du CFD, ce n’est pas forcément du CT et qu’il y a des étapes à franchir avant d’en arriver là.

Je souhaite ardemment un jour pouvoir passer mes journées devant des graphiques, à gagner mon salaire en une journée. Mais je n’en suis pas encore là. Alors patience. Ce qui va suivre a donc pour objectif de mettre en évidence les erreurs que j’ai commis.

La majorité des investisseurs en bourse perdent en voulant commencer à faire du trade court terme.

L’unité de temps sur 5 minutes, c’est clairement fait pour les traders qui passent leur journée à ne faire que ça. Je m’en suis bien rendu compte. Etant actuellement salarié, ça ne peut pas marcher.

C’est, selon moi, la première erreur que j’ai fait : profiter du temps réel dans l’espoir de gagner plus. Puisque je ne peux être sur
ProRealTime que le matin, le midi et le soir, pour pouvoir corriger le tir, je suis passé sur l’unité de temps 1 heure. Le second graphe que j’ai à ma disposition est sur du journalier.

Passer beaucoup d’ordres et vendre de petites positions nuit gravement à la performance.

Comme je voulais impérativement sécuriser un maximum de gains, je vendais régulièrement ma position pour retourner un peu plus tard sur la valeur. Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que les transactions ont un coût que je ne risque pas d’oublier car j’en ai un jour payé les frais

Ce problème va s’est résolu de lui-même suite au changement d’unité de temps. Puisque j’ai moins de temps à passer devant l’écran, j’ai moins besoin d’acheter/vendre.

Rien que ça, ça m’a déjà permis de repartir sur de bonnes bases. Mon portefeuille s’est stabilisé et j’ai commencé à récupérer mes pertes. Mon planning aussi souffrait de ce changement car il y avait toujours une bonne raison pour rester proche de mon écran, même les soirées (en effet, le CFD côte sur toute la journée et pas de 9h à 18h).

Que va-t-il se passer désormais ?

Je ne sais pas encore si je vais réussir à faire comme je faisais avec la bourse classique. En tout cas, puisque je suis passé sur du moyen terme, il devrait être plus facile pour moi de vous présenter une petite revue de la semaine passée.

Je suis actuellement le CAC40 car je souhaite y passer du temps dessus. Quand je serai suffisamment bon, il paraît que le DAX serait le plus indiqué pour finir ensuite sur le marché US. Mais c’est pas pour aujourd’hui.

Je pense donc que ce sera souvent le sujet principal de discussion des articles hebdomadaires mais j’ai peur qu’un jour vous en ayez marre de lire toujours la même chose. Si vous avez des suggestions, je suis preneur.


Les captures d'écrans qui contiennent des graphiques en provenance de ProRealtime comportent deux indicateurs qui ont été obtenus en achetant la formation "La stratégie du moindre risque".


Les informations sur les valeurs boursières indiquées dans cet article ne sont communiquées qu’à titre informatif et ont pour objectif d'aider à la compréhension globale de l'article.

Elles ne constituent en aucune manière une incitation à vendre (ou une sollicitation à acheter) ni un conseil d’investissement au sens du Code Monétaire et Financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers.

Elles s’adressent à des Utilisateurs avertis conscients du caractère spéculatif de ces opérations et des fluctuations rapides qui peuvent intervenir sur certains marchés. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement.

N'hésitez pas à donner votre avis