Rétrospective de la semaine 13 (2019)

Depuis que j’ai ouvert les yeux (voir l’article de la semaine dernière), j’ai le sentiment que la situation s’est stabilisée car je respecte les règles et je fais en sorte de ne pas reproduire les erreurs que j’ai mis en lumière.

Le graphique parle de lui-même : nous entrons dans une phase de consolidation. On stagne, c’est déjà une victoire en soit car j’ai su réagir à temps et arrêter l’hémorragie.

A l’heure où je rédige cet article, je suis fier de vous montrer le graphe ci-dessus. Il montre qu’il y a une heure, la paire EUR/USD (ainsi que d’autres valeurs) a subit une forte baisse.

Mon stop était placé au bon endroit, juste dessous, et n’a donc pas été déclenché. Cela valide donc ce support. Il ne reste donc plus qu’à surveiller les prochaines bougies.

Et si le marché repart à la hausse, j’aurai pu éviter de sortir de position pour rien et donc de perdre une éventuelle opportunité. On y est pas encore, si ça se trouve mon plan sera bientôt complètement caduque.

J’ai ensuite réduit fortement la taille de mes prises de position.

Pour le moment, et ce, jusqu’à nouvel ordre, je ne prendre que des lignes les plus petites possibles. Avec l’or, cela me revient environ à 16€ la ligne, donc cette valeur est top pour commencer. Cela me coûte deux fois plus en prenant position sur le CAC40. Ici encore, c’est abordable.

Quand au forex (EURUSD et USDCAD), les valeurs coûtent beaucoup plus cher. Ça tourne en moyenne vers les 70/80€. Pour le moment, je continue de jouer avec ce type de valeur mais si ma performance continue à baisser, il faudra envisager d’arrêter les forex jusqu’au jour où j’aurai un portefeuille adapté.

Je tente aussi de minimiser mes risques

Pour ce faire, j’ai tout d’abord arrêté de trader les crypto-monnaies. Je les ai même retirées de mes listes pour ne plus être tenté. C’est un marché trop volatile, un petit portefeuille peut donc vite se retrouver vide.

Ensuite, pour minimiser les risques, il faut faire comme les autres investisseurs, acheter quand ils achètent et vendre quand ils vendent. Pour cela, les indicateurs de Julien Flot (qu’on peut obtenir via sa formation sur la stratégie du moindre risque) sont adapté.

Si vous avez suivi sa formation, ce que je vais dire aura du sens pour vous. Ses indicateurs ont été pensés pour suivre la tendance du marché et donc pour ne pas anticiper le marché. On prend plus de risques en voulant anticiper. J’essaie donc de m’aider des deux indicateurs lorsque j’effectue mes analyses. En effet, il peut indiquer quand vendre et quand acheter.

Dans l’ensemble, je suis plutôt satisfait de la semaine car j’ai pris conscience de mes faibles et je mets tout en oeuvre pour y remédier. Et cela porte ses fruits. En plus de ça, je fais bien attention à mes choix et j’essaie aussi de voir comment le marché s’est comporté face à mes décisions et à mes tracés.


Les captures d'écrans qui contiennent des graphiques en provenance de ProRealtime comportent deux indicateurs qui ont été obtenus en achetant la formation "La stratégie du moindre risque".


Les informations sur les valeurs boursières indiquées dans cet article ne sont communiquées qu’à titre informatif et ont pour objectif d'aider à la compréhension globale de l'article.

Elles ne constituent en aucune manière une incitation à vendre (ou une sollicitation à acheter) ni un conseil d’investissement au sens du Code Monétaire et Financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers.

Elles s’adressent à des Utilisateurs avertis conscients du caractère spéculatif de ces opérations et des fluctuations rapides qui peuvent intervenir sur certains marchés. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement.

N'hésitez pas à donner votre avis