Rétrospective de la semaine 12 (2019)

Cela fait deux semaines que j’ai commencé le trading sur le marché du CFD. Cela ne se passe pas très bien, bien que j’ai l’expérience. J’arrive à stagner mais uniquement parce qu’un soir nous avons eu une chute du dollar qui a été rapidement comblée. Cela m’a permis de récupérer les pertes de la semaine.

La tendance de ma performance est clairement baissière. Pour le moment, on dirait que ça consolide mais le support semble assez peu résistant. Il faut dire que le marché est assez volatile, plus que d’habitude.

Au moment où je rédige cet article, le CAC40 a perdu quasi 2% en 1 heure et est en train de poursuivre sa baisse, on ne sait pas encore jusqu’à quel niveau.

Il en a été de même sur l’EURUSD mais ici, ça semble se stabiliser. J’espère que ça n’ira pas plus bas car je n’ai pas hésité à prendre une position dans l’espère que ça remontera comme l’USDCAD (qui m’a permis quelques jours plus tôt de combler des pertes).

Pourquoi est-ce que ma performance est mauvaise ? Parce que je suis mauvais.

La première chose qu’un investisseur classique aurait tendance à dire dans cette situation est la suivante : « Le marché est contre moi, je n’ai pas de chance. Ça monte sauf quand j’investit dans la valeur. »

Qu’on le veuille ou non, l’erreur ne peut être imputé qu’à nous-même. Dans mon cas, j’ai quelques pistes à explorer.

La première, c’est que j’essaie d’anticiper et non de suivre le marché comme nous conseille de faire Julien Flot avec sa Stratégie du moindre risque. J’essaie d’acheter au bon moment pour maximiser mes gains.

Je pense que j’ai trop voulu suivre à la lettre le diction qui dit qu’en bourse on va avoir plus de trade perdant que de gagnants, qu’il faut donc avoir le minimum de pertes pour obtenir un maximum de bénéfices.

Je le mets où mon « Take Profit » (ordre de vente) ?

Je veux penser moyen (voir long) terme. Ainsi, je place mon ordre assez haut. Jusque là, je pense que je suis plutôt dans le vrai. Sauf que souvent, je suis éjecté de ma position.

Extrait de USDCAD sur une échelle d’une heure

Je passe beaucoup trop d’ordres pour une horizon moyen terme. En plus de ça, même si j’ai bien gagné sur une seule heure, au final, je n’ai pas gagné grand chose. Je pense donc que je place mon stop loss trop près du cours actuel et il ne suffit de pas grand chose pour sortir de ma position.

Le money management (ou taille de position) a son importance.

J’ai investi 300€. Je ne suis pas sûr que ce soit normal de perdre 5€ en une seule journée. Mes positions sont clairement trop importantes. Il faut dire que je pense savoir quel est le problème.

Je pense trop au montant que je peux gagner. Plusieurs fois, je me suis surpris à penser : investir pour ne gagner que 2€ ? Et ainsi, je prenais une plus grosse position.

Ensuite, il ne me vient même plus à l’esprit de renforcer mes positions ni d’alléger. Il faut l’avouer : je n’ai plus un meilleur suivi et c’est donc plus compliqué. Mais en contrepartie, je ne suis pas obligé d’alléger pour profiter de liquidités.

Enfin, je m’obstine à vouloir toujours dépenser mon argent. Je dois ronger mon frein, me forcer à ne pas investir quand ce n’est pas le moment et arrêter de forcer le destin, de tenter ma chance.

En conclusion…

Comme vous pouvez le constater, j’ai beaucoup de travail à faire sur moi-même. Il y a beaucoup de psychologie en cause et de rigueur qui a disparu depuis le changement.

Je pense que je vais me forcer à prendre les plus petites positions possibles tout en me forçant à ne plus regarder le gain potentiel.

Vous en pensez quoi ? Des conseils à me donner ?


Les captures d'écrans qui contiennent des graphiques en provenance de ProRealtime comportent deux indicateurs qui ont été obtenus en achetant la formation "La stratégie du moindre risque".


Les informations sur les valeurs boursières indiquées dans cet article ne sont communiquées qu’à titre informatif et ont pour objectif d'aider à la compréhension globale de l'article.

Elles ne constituent en aucune manière une incitation à vendre (ou une sollicitation à acheter) ni un conseil d’investissement au sens du Code Monétaire et Financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers.

Elles s’adressent à des Utilisateurs avertis conscients du caractère spéculatif de ces opérations et des fluctuations rapides qui peuvent intervenir sur certains marchés. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement.

Une réflexion sur « Rétrospective de la semaine 12 (2019) »

N'hésitez pas à donner votre avis