Les choses que j’ai découvert concernant IG

Cela fait deux semaines que j’ai commencé à trader sur IG. J’ai découvert des choses qui sont bonnes à savoir et dont je me suis dit que cela pourrait vous intéresser.

J’aime beaucoup l’application. Elle est claire, épurée et bien pensée. On y trouve facilement les informations dont on a besoin. Les graphiques sont de bonne qualité et personnalisable à souhaits.

Il faut saisir ses identifiants pour accéder à l’application mais une fois que c’est fait, il est possible de garder l’application lancée en permanence. Les données sont toujours à jour, il est alors possible de surveiller en un coup d’œil les positions ouvertes.

Le CFD est à la portée de tous les portefeuilles.

J’ai un tout petit portefeuille qui est assez handicapant et donc limite fortement le choix des valeurs. Fort heureusement, ce que vous devez savoir, c’est qu’il y a des valeurs avec différentes cotations.

Avec le CAC40, par exemple, vous avez le choix parmi 4 valeurs. Selon la valeur, le point côte différemment. De plus, contrairement à la bourse classique, vous pouvez acheter des fractions de point.

Ainsi, en choisissant la bonne valeur et la bonne quantité, vous devriez parvenir à prendre de toutes petites lignes.

À chaque passage d’ordre, il faut définir le stop loss et l’ordre de vente de type limite.

Il existe plusieurs méthodes pour passer des ordres :

  • Via les listes de valeurs (favoris, résultats de recherche,…)
  • Sur le fiche détaillée des valeurs
  • Via le graphique en mode plein écran.

Je préfère passer par la dernière méthode. Les ordres sont toujours au marché mais on sait directement quel est le montant minimum ainsi que le stop loss le plus près possible du cours.

Dès que ces deux informations sont renseignées, vous savez combien vous devrez dépenser pour obtenir une ligne. Vous pouvez affiner en déplaçant les lignes sur le graphique.

Enfin, à notre disposition, il y a aussi les alertes sur cours et on peut ajouter des stops supplémentaires.

Je ne fais pas grand chose sur ProRealtime.

Je le trouve trop compliqué et plutôt limité. J’ai encore jamais réussi à passer d’ordres. On peut aussi affiner les stops et les ordres de fermeture mais lorsqu’on s’approche trop du cours, on ne peut plus alors que ce n’est pas le cas sur l’application.

Je n’y fais que mes analyses car il est malgré tout possible de consulter plusieurs unités de temps en même temps. Avec mes indicateurs, ProRealtime restera toujours mon outil d’analyse graphique.

On peut trader 24/24.

Cette affirmation est partiellement vraie. Certaines valeurs font une pause d’une heure environ dans la soirée.

La majorité sont en pause pour le week-end, du vendredi 22h au dimanche 22h.

Il n’est pas nécessaire de clôturer ou d’alléger pour récupérer des liquidités.

Les gains (mais aussi les pertes) sont répercutés immédiatement dans le montant disponible et donc prêt à l’emploi.

Il devrait donc être possible d’alléger uniquement pour empêcher les pertes lorsque les valeurs de retournent à la baisse.


Les captures d'écrans qui contiennent des graphiques en provenance de ProRealtime comportent deux indicateurs qui ont été obtenus en achetant la formation "La stratégie du moindre risque".


Les informations sur les valeurs boursières indiquées dans cet article ne sont communiquées qu’à titre informatif et ont pour objectif d'aider à la compréhension globale de l'article.

Elles ne constituent en aucune manière une incitation à vendre (ou une sollicitation à acheter) ni un conseil d’investissement au sens du Code Monétaire et Financier et du règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers.

Elles s’adressent à des Utilisateurs avertis conscients du caractère spéculatif de ces opérations et des fluctuations rapides qui peuvent intervenir sur certains marchés. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement.

N'hésitez pas à donner votre avis