Pourquoi pratiquer la méditation ?

Pour être honnête avec vous, je ne suis pas encore en mesure de répondre à cette question grâce à mon expérience dans le domaine. Je ne connais pas encore la méditation et ses bienfaits car j’ai commencé qu’en début de moi et je ne pratique que le matin, une dizaine de minutes par jours.

Je me suis lancé dans la méditation car cela fait depuis des années que cette pratique m’intéresse. J’essaie de pratiquer tous les matins, la semaine (le week end, c’est compliqué avec les enfants), avant d’aller réveiller ma fille.

Autant, je n’ai aucune difficulté à me lever plus tôt pour me former ou bosser sur mon business, autant j’ai du mal à me discipliner et à bloquer du temps pour la méditation. J’essaie de me contraindre à environ 10 minutes par jour.

Les bienfaits

Apparemment, il y en a beaucoup et de tous genres. Pour retrouver la liste complète, plutôt que de faire du copier/coller (ce que je me refuse à faire), je vous proposer de consulter cette page : Les 100 bienfaits associés à la méditation de pleine conscience.

Concernant l’aspect physiologique, cela pourrait m’aider à être plus résistant, plus performant lors de mes sessions de course à pied. Et pourquoi pas en finir avec mon hernie discale ?

Si vous lisez cet article sur mon site, je doute fort que cet aspect vous intéresse vraiment. Alors passons psychologique qui pourra probablement vous pousser à essayer la méditation. Il y en a beaucoup. En lisant la liste en diagonale, je dirais que ce qui pourrait être intéressant, c’est :

  • renforcer sa confiance soit-même
  • rester focalisé, concentré
  • améliorer notre créativité

Comment méditer simplement ?

Je vais commencer par répondre à la question suivante : Pourquoi méditer le matin ? Parce qu’on vient de se réveiller, notre corps et notre esprit fonctionnent au ralenti comparé au rythme, par exemple, qu’on peut avoir en fin de journée de travail.

Pour ceux qui ont une famille : tout le monde dort encore, la maison est calme, le quartier aussi. Le silence domine, le temps fonctionne au ralenti, comme notre esprit. Ce dernier n’est donc logiquement pas autant assailli de pensées et cette période est donc propice à ce genre d’activités car on a moins d’effort à fournir pour rester concentré sur la séance.

Ce qui peut aider aussi, c’est d’écouter la musique. Je resterai volontairement vague car je ne sais pas quoi vous suggérer. En effet, je n’écoute pas la musique.

Enfin, lorsque vous êtes prêt, vous pouvez commencer en vous installant confortablement. Pour le moment, je suis assis sur le canapé. J’essaie d’adopter une position confortable où tout mon corps peut être au repos. A terme, puisque je fais aussi du Yoga, j’aimerais bien pouvoir m’asseoir sur le sol, assis en tailleur. Hélas, je ne suis pas encore suffisamment souple…

Prenez ensuite le temps d’inspirer et d’expirer, toujours par le nez. Il vous rester concentré sur notre respiration, sentir l’air entrer et sortir de notre corps. Au Yoga, on nous apprend à sentir la respiration traverser toute la colonne.

La visualisation semble plutôt bien fonctionner aussi. Avant que j’essaie, j’avais beaucoup de difficultés à rester concentré. Mon esprit finissait toujours par vagabonder. Mais cela arrive moins souvent via la visualisation.

Le principe est le suivant : s’imaginer dans un lieu où l’on se sent bien. Les moines m’ont souvent fascinés. De ce fait, souvent, je m’imagine au sommet d’une montage, au centre d’un cercle de piliers en ruine d’une époque très lointaine, assis en pleine méditation.

Je pense que quand on maîtrise bien cette technique, on doit pouvoir sentir l’herbe toucher notre corps, l’air qui nous caresse, …

ENFIN bon, vous avez compris hein ? J’ai l’impression de divaguer 🙂
J’essaierai de proposer un autre article pour répondre à la question principale de cet article, quand j’aurai plus d’expérience dans ce domaine.

N'hésitez pas à donner votre avis